05 mars 2008

Medulla : Eau

Après un long moment d'abscence, revoici enfin Medulla avec un de ses magnifiques sonnets. Celui-ci particulièrement est profond. Mais point de trop de commentaires, prenons-nous plutôt à sa lecture...

Eau (Poème pour une personne qui m'est très chère)

Je me suis dirigée juste aux abords du fleuve,
J'ai vu ton visage dans ces eaux qui se meuvent ;
J'ai pensé un instant à me jeter sur toi,
Dans cette eau qui m'attire et me rappelle toi !

J'ai voulu oublier, détourner le regard
De ce liquide vif, réprésentant, éparts,
Les traits que j'adore de ton visage d'ange ;
Et malgré leur beauté, le courant les mélange...

Tu n'es qu'un souvenir, perdu dans ma mémoire,
M'arrachant des larmes, des cris de désespoir,
Et mon coeur fatigué recherche une autre rive

Afin de reposer ; c'est la vie qui dérive,
Qui cherche à se noyer pour retrouver la mort,
L'embrasser à jamais et pour l'aimer encore...

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, attendez-vous à de nouveaux poèmes dans les prochains jours^^!

Posté par Morwenn_Avel à 22:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Medulla : Eau

    C'est un très joli poème ! J'aime particulièrement ces vers :

    "Tu n'es qu'un souvenir, perdu dans ma mémoire,
    M'arrachant des larmes, des cris de désespoir,
    Et mon coeur fatigué recherche une autre rive"

    Bonne continuation

    Posté par Samantha, 01 juin 2008 à 12:41 | | Répondre
Nouveau commentaire